• L’agencement complet de votre cuisine et plus encore. En savoir plus

  • L’esprit Agensia : la liberté de nos cuisinistes pour mieux vous servir. En savoir plus

  • Votre cuisine au coeur de nos préoccupations. En savoir plus

  • Le meilleur rapport qualité / prix possible pour votre cuisine. En savoir plus

  • Cuisine tendance toujours de qualité. En savoir plus

  • Cuisinistes Agensia, la garantie d’une relation de proximité. En savoir plus

  • La maitrise de la conception à la pose de votre cuisine. En savoir plus

  • Cuisine classique, l’intemporelle selon Agensia. En savoir plus

Vous êtes ici » Accueil » Actualités Agensia » La ventilation dans la cuisine

La ventilation dans la cuisine

La ventilation du logement est nécessaire et même indispensable au bon renouvellement de l’air ambiant ainsi qu’à la préservation de la qualité de construction d’une maison ou d’un immeuble. Dans la cuisine, la ventilation doit pouvoir évacuer air vicié et mauvaises odeurs. La VMC utilisée dans l’ensemble de la maison ainsi que les hottes aspirantes spécifiques à la cuisine proposent des solutions novatrices favorisant les économies d’énergie. L’ère de la cuisine économique est arrivée.

Les systèmes de ventilation dans la cuisine

La ventilation dans une cuisine économique

Ventiler sa cuisine avec une VMC standard

Plus qu’une obligation, ventiler sa cuisine est une nécessité. Les mauvaises odeurs, les graisses et les diverses vapeurs parfois porteuses de bactéries doivent être éliminées de cette pièce souvent marquée par un usage régulier et intensif.
D’un point de vue réglementaire, l’utilisation d’un appareil au gaz dans la cuisine impose une aération répondant aux normes de sécurité en vigueur. Une aération haute est obligatoire dans le cas d’une utilisation du gaz de ville. Celle-ci doit être couplée à une aération basse si vous avez recours au gaz en bouteille.

Cet équipement n’exclut pas la possibilité de la mise en place dans votre cuisine d’une ventilation supplémentaire dans le but d’extraire la chaleur et de filtrer les différentes vapeurs de cuisson. Ce choix se fait en fonction de la puissance des équipements de cuisine utilisés : four, plaques de cuisson ou hotte aspirante.

Deux systèmes de ventilation répandus permettent le renouvellement ou le filtrage de l’air :

  • la VMC (ventilation mécanique contrôlée)
  • les hottes aspirantes de plus en plus perfectionnées

La VMC désigne un dispositif technique comportant un équipement motorisé d’évacuation ou d’insufflation forcée d’air frais. Elle est composée du caisson comprenant le moteur, dont partent des gaines vers les bouches d’extraction ou d’insufflation de l’habitat. Elle est obligatoire dans les logements neufs depuis 2001.

Dans une VMC simple flux, l’afflux d’air frais est propulsé via des entrées le plus souvent ménagées dans les fenêtres. Le débit d’aspiration est fixé dans le but d’assurer un bon renouvellement de l’air. La VMC fonctionne tout le temps.

La VMC double flux répond aux exigences de la RT 2012

La VMC standard peut néanmoins être source d’importantes pertes de chaleur. Depuis l’avènement de la réglementation thermique 2005 (RT 2005) et la normalisation des bâtiments à basse consommation (BBC) d’énergie, la VMC double flux a fait une percée singulière dans l’équipement des foyers. Elle s’inscrit encore davantage dans la réglementation actuelle promue par la RT 2012 et pourrait bien s’afficher comme un atout important pour les futurs habitats passifs ou bâtiments à énergie positive (BEPOS).

Alors que la fonction d’une VMC classique est d’extraire l’air vicié d’un logement, la VMC double flux en récupère la chaleur afin de réchauffer l’air purifié qu’elle fait à nouveau entrer dans la maison. Les pertes d’énergie sont alors largement réduites, d’environ 60 à 90 % pour les modèles à haut rendement. L’idéal pour l’habitat et une cuisine économique.

Si elle permet des économies de chauffage et une maîtrise accentuée de la consommation d’énergie, la VMC double flux est par contre plus complexe à mettre en œuvre qu’un système de ventilation de cuisine standard. Voici les avantages et les inconvénients de la solution double flux :

  • répartition harmonieuse de l’air chaud dans le logement ;
  • très bon filtrage de l’air entrant ;
  • système permettant de réchauffer l’air, en hiver, mais aussi de le rafraîchir, en été ;
  • économie d’énergie ;
  • entretien important ;
  • système demandant plus de surface disponible pour son implantation ;
  • une seule entrée d’air est nécessaire, placée sur le toit, au lieu des traditionnelles bouches d’aération.

Il faut également souligner qu’il est possible de munir le logement d’une VMC double flux thermodynamique, système qui couple une pompe à chaleur (PAC) à la ventilation. L’air extrait des pièces de la maison ou du bâtiment, notamment de la cuisine et de la salle de bains, transite par la PAC, qui en récupère l’énergie calorifique. Dans un second temps, cet air est redistribué dans le logement.

Des Bâtiments Basse Consommation à la RT 2012.
L’appellation Bâtiments Basse Consommation (BBC) est un label inclus dans la réglementation thermique 2005 (RT 2005) et impulsé par l’association Effinergie. Il recommande un niveau de performance énergétique pour les constructions neuves. Depuis janvier 2013, la RT 2012 a remplacé la RT 2005. La nouvelle norme impose une consommation maximale de 50 kWh/m²/an pour tous les bâtiments.

Cuisine économique : le choix d’une hotte compatible BBC

La hotte à recyclage succède à la hotte à évacuation

Avec la VMC, la hotte aspirante est le deuxième dispositif permettant le renouvellement ou le filtrage de l’air dans la cuisine. Dans certaines habitations et bâtiments, il arrive que l’extraction de l’air vers l’extérieur ne soit pas possible. D’un point de vue de la consommation énergétique, ce dispositif est même à éviter, d’autant que des solutions novatrices d’économie d’énergie existent, tel que nous venons de le voir pour les dispositifs de VMC. C’est également le cas pour la nouvelle génération de hottes aspirantes, dites à recyclage d’air.

Les hottes de notre partenaire Berbel peuvent travailler en recyclage et en extraction.
Ce système hybride permet plus de performance tout en respectant le cahier des charges BBC.

L’une des fonctions de la hotte à recyclage consiste à retraiter l’air en circuit fermé sans passer par l’extérieur. Epuré et débarrassé de ses graisses et autres odeurs grâce à des filtres à charbon, l’air utilisé est ensuite rejeté dans la cuisine. Tout comme le modèle à évacuation, la hotte à recyclage est munie de filtres à graisse, la gaine d’évacuation étant quant à elle remplacée par un filtre à odeurs composé de billes de charbon. Un filtre à charbon standard doit être changé environ tous les quatre mois pour un rendement optimal de l’installation. La saturation des filtres déclenche un signal avertisseur de la nécessité d’entretien de la hotte.

Avantages et inconvénients de la hotte à recyclage

Solution idéale pour une cuisine économique, les modèles de hotte aspirante à recyclage dits à régénération ont fait leur apparition dans le catalogue des cuisinistes. Ces hottes sont composées d’une lampe à ozone incorporée qui remplace le filtre à charbon actif. Résistante et pouvant être utilisée pendant des milliers d’heures, cette lampe consomme très peu d’énergie et recharge en outre l’atmosphère en oxygène. Le principe de l’ionisation réinvente en quelque sorte le principe du recyclage d’air, qui est purifié et assaini par un rééquilibrage ionique.

Voici par ailleurs les principaux avantages et inconvénients de la hotte à recyclage :

  • facile d’installation, car ne nécessitant aucune évacuation extérieure ;
  • solution très fiable en appartement. Le recyclage convient à un appartement, contrairement à l’extraction extérieure ;
  • possibilité de transformer un système d’extraction extérieure en recyclage (plus difficile pour l’inverse) ;
  • économie d’énergie ;
  • élimination des odeurs de cuisson jusqu’à 95% ;
  • système non adapté à de fréquentes grillades ou fritures dégageant beaucoup de fumée et de particules d’huile ;
  • ventilation de cuisine parfois bruyante ;
  • la hotte à recyclage n’évacue pas l’humidité.
La VMC et les hottes aspirantes sont les deux systèmes utilisés pour le renouvellement de l’air dans une habitation. Les dernières évolutions technologiques permettent des économies d’énergie, facteur non négligeable à l’heure du programme de transition énergétique. La VMC double flux et la hotte aspirante à recyclage représentent ainsi deux solutions idéales et garantissent une bonne ventilation pour une cuisine économique.

Électroménager grandes dimensions

Électroménager grandes dimensions

Les produits électroménagers grandes dimensions proposés par les cuisinistes agenceurs Agensia laissent libre cours à votre créativité. Pour satisfaire votre famille nombreuse ou régaler vos invités, le grand chef qui est en vous peut enfin s’exprimer !

Lire la suite

Bien préparer son achat cuisine

Bien préparer son achat cuisine

Vous projetez d’acheter une cuisine ?
Ne vous lancez pas sans avoir lu les conseils de vrais spécialistes. Les professionnels du groupement Agensia vous guident de leur œil expert et vous offrent les clés d’une cuisine sur mesure...

Lire la suite

Notre dernière vidéo